Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une visite inopinée à une jeune femme rencontrée quelques mois auparavant, va entraîner Morse dans un engrenage inquiétant. N'est-il pas en effet le dernier à avoir été vu pénétrant chez la séduisante Anne Scott quelques heures avant que celle-ci ne soit retrouvée pendue ? Suicide ou assassinat ? Après un début d’enquête par deux de ses collègues, Morse se voit chargé de l’affaire, plus complexe qu’il n’y parait. Car la mort à Oxford n’est jamais simple et seule la paire Lewis-Morse pourra résoudre l'énigme de Canal Reach, après qu'un second meurtre ait été commis juste en face du domicile de la première victime.

Entre l’Oxford Books Association et un club de bridge pour dames esseulées, des étudiants perturbés, un éditeur pas très clair et un retraité se découvrant une vocation tardive de maître-chanteur, Morse patauge un peu dans Mort à Jéricho (The deaud of Jericho, 1981) malgré ses méthodes très personnelles d’investigation. Laissant à Lewis le soin de chercher les indices et de mettre à bas certaines de ses brillantes théories. Ce que fera le sergent en démontant sans pitié la brillante construction de Morse sur le destin, illustrée par les correspondances entre l’affaire qui l’occupe et le mythe d’Œdipe.

Morse sut pourquoi il avait tant besoin de Lewis à ses côtés. C'était un être si entier, honnête, sans prétention, presque humble dans son expérience et sa philosophie de la vie. Un homme attachant, un homme bon.

Colin Dexter – Mort à Jéricho © 10-18 Grands détectives

Mais le Sergent Lewis est un brave homme, un homme bon, qui ne juge jamais Morse et ne prend aucun plaisir à voir parfois s’effondrer le moral de l’inspecteur. Car telle est la nature de la relation entre les deux hommes : Lewis peut bien souvent avoir des doutes sur les hypothétiques conclusions de Morse, jamais il ne remettra en cause ses capacités à résoudre les énigmes les plus complexes. Et il ne se déparera jamais du profond respect de l’amitié sincère qu’il éprouve pour lui.

Tag(s) : #Les enquêtes de Morse, #Oxford

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :