Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jésus Light court après Pamela, qui court après Stéphane, qui court après sa « verticalité intérieure »… La traque de la musaraigne de Florent Couao-Zotti (Jigal), entre thriller et road-movie, conte les (més)aventures africaines d’un Breton un peu poète et pas mal paumé, égaré entre Porto Novo et Cotonou. Entre Béninoises (en pagne ou en bouteille), Objets Voyous Non Identifiés, Français à la « la tropicalité dans les os », policiers corrompus et femmes aussi fatales que vénales, Stéphane Néguirec va son chemin, semé d’errances plus ou moins contrôlées, d’embûches diverses et de raclées sévères.

De zem en fula-fula, de 505 Peugeot en 4x4, il croisera quelques personnages pittoresques, petites gens et grands cœurs mais aussi braqueurs de banques ghanéens et terroristes islamistes en quête d’occidentaux monnayables sur le marché des otages… En sortira-t-il apaisé ? Réponse à la fin de ce roman vif et brillant!     

Cotonou. L’air chaud. Les plaintes halées de la mer. Les rires ombrageux des petites gens. Les rondeurs ovales de la Béninoise, en pagne ou en bouteille. Et les nuits brassées par les bruits des zomatchis, ces motos-taxis au ventre dégoulinant d’essence kpayo…

Florent Couao-Zotti - La traque de la musaraigne © Jigal 2017

Tag(s) : #Afrique, #Scènes de crime

Partager cet article

Repost 0