Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

© Fleuve noir 1999

En 1999, les éditions Fleuve Noir, pour célébrer leur cinquantième anniversaire, envisagèrent une réédition des 15 romans de Léo Malet composant la série Les nouveaux mystères de Paris. Richement illustrée de photographies en noir et blanc, la collection ne comportera finalement que quatre titres :

  • Le soleil nait derrière le Louvre (Premier arrondissement - Photographies de Virginie Pérocheau),
  • Du rébecca rue des Rosiers (Quatrième - Léo Fieldstone),
  • Micmac moche au Boul’Mich’ (Cinquième - Nathalie Rozé),
  • Brouillard au pont de Tolbiac (Treizième–Anne Charchaude).

Fleuve Noir avait vu peut-être un peu grand. Vendus 99 francs (15,09€) les ouvrages auront du mal à trouver un public parmi les lecteurs de polars habitués aux poches à prix modéré. La collection était magnifique et prometteuse - belles photographies de Paris (d’archives et originales), plan de l’arrondissement repris en quatrième de couverture (Jacques Tardi conservera l’idée sans ses adaptations en bande dessinée), typographie aérée, papier glacé – mais ne trouva pas assez d’amateurs pour perdurer.

Dommage car les illustrations et les plans aidaient le lecteur à mieux situer l’intrigue au cœur de Paris. Ce que, très modestement, cherche à faire ce blog.

Les nouveaux mystères de Paris, illustrés, chez Fleuve Noir (Léo Mallet)Les nouveaux mystères de Paris, illustrés, chez Fleuve Noir (Léo Mallet)
Les nouveaux mystères de Paris, illustrés, chez Fleuve Noir (Léo Mallet)Les nouveaux mystères de Paris, illustrés, chez Fleuve Noir (Léo Mallet)
Tag(s) : #Paris, #Détectives, #Nestor Burma

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :